La subtilité du mariage hindou

La subtilité du mariage hindou

Dans les coutumes hindoues, le mariage est l’un des rites de passage les plus importants. C’est sûrement l’une des raisons pour laquelle sa célébration se traduit par une grande fête.

En général, c’est entre 19 et 26 ans que les jeunes femmes sont mariées. Les hommes le sont aussi à 26 ans en moyenne.

Le plus souvent, c’est la famille qui se charge de choisir les conjoints compte tenu du niveau social et des castes de chacun. Voici comment se déroule un mariage hindou.

Les rituels avant le mariage hindou

la cérémonie du Tilak

Plusieurs rituels suivis par les jeunes mariés et leurs familles précèdent la célébration proprement dite du mariage hindou. Le père de la mariée et le futur marié doivent faire des pourparlers. La mariée plante 9 graines, dont les germes doivent apparaître le jour J. Cela afin de symboliser la fertilité dans le mariage.

Il y a aussi la cérémonie du Tilak. Pendant ce rituel, les membres masculins de la famille de la mariée se rendent chez le marié pour lui offrir des cadeaux et lui appliquer une pâte vermillon sur le front. La famille du marié enverra après des cadeaux à celle de la mariée.

Viennent enfin les fiançailles. Lors de cette fête, les futurs époux devront s’échanger des bagues en or et les familles se mettront d’accord sur la date du mariage. Le mehndi et le pitthi sont également des passages obligés, où les époux sont recouverts de tatouages au henné ainsi que d’une pâte réalisée à base de farine de pois, de curcuma, d’huile ou d’eau dans le but de les purifier.

Le jour J.

le jour J

De nombreux rites viennent rythmer le jour J. pour s’assurer de la longévité de cette union. Le marié sera le premier à arriver. Il arrivera à dos d’éléphant ou de cheval ou encore dans une voiture de luxe. Il attend que la mariée arrive pour qu’elle lui passe au cou un collier de fleurs.

Les rituels ou « mandap » sont ensuite réalisés par le prêtre. Il prie Ganesh, dieu de la chance et de la sagesse, avant tout. Les époux sont séparés par un drap et ne peuvent se voir à ce moment-là, mais se tiennent la main. Une pâte de sucre de canne et de cumin aux vertus positives est placée sur leurs têtes avant de faire tomber le drap.

Le marié va nouer autour de la taille de la mariée une corde tressée réalisée en herbes. Cela afin de lui faire la promesse de la soutenir dans ses nouvelles responsabilités. Ensuite, il passe autour de son cou deux colliers en or pour garantir sa protection, son engagement envers elle et la sécurité qu’il lui offre. Les écharpes des deux mariés sont nouées l’une à l’autre pour marquer la durabilité du mariage. Ils s’envoient chacun du riz avant de tourner 7 fois au tour du feu sacré pour conclure la cérémonie.

Après le mandap se déroule une grande célébration où les invités boivent, mangent et dansent en honneur du couple.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant de naviguer sur ce site, j'accepte la politique de cookies. plus d'informations

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close